Que direz-vous à vos enfants sur votre lit de mort ?

Que direz-vous à vos enfants sur votre lit de mort ?

Pourquoi cette question ? En fait, elle ne vient pas de moi et elle va vous faire réfléchir plus que vous ne le pensez. Le genre d’interaction sociale que je trouve très réussie, vous allez voir ! 😉

  • Salut ami.e Sapiens, 🙂

Avez-vous entendu parler de « Sorry Children » ?

C’est un projet lancé par l’association whyboOk, dans le but de faire réfléchir à nos actions, non pas sur le présent mais en nous projetant au moment de notre mort et en se demandant quelle pire excuse donnerons nous à nos enfants pour leur avoir laissé le monde tel quel.

Site de Sorry Children
Capture d’écran du site Sorry Children.

J’en ai entendu parlé depuis un ou deux jours en voyant défiler plusieurs photos avec le hashtag : #lapireexcuse sur Facebook. En allant sur le site il faut bien sûr allumer son mode second degré, car cette initiative va bien plus loin qu’au premiers abords.

Les hashtags qui m’ont fait découvrir ce projet

A l’origine de ma découverte, les publications du youtuber Max Bird et de la présidente de Sea Shepherd France, Lamya Essemlali :

Capture d'écran du post facebook de Max Bird
Capture d’écran du post facebook de Max Bird
Sea Shepherd France
Capture d’écran du post facebook de Sea Shepherd France

Le but de Sorry Children

Avec ses phrases courtes et impactantes, ce projet nous permet de vraiment porter un regard sur nos actions dans le présent et de réfléchir aux raisons qui nous empêchent d’agir, malgré nos connaissances sur l’urgence climatique.

On ne doit pas oublier que chacun.e d’entre nous n’est présent.e sur Terre que pour une période limitée. Alors que voulons-nous laisser ? N’est-il pas plus logique d’essayer de rendre notre planète dans un meilleur état qu’elle ne l’était à notre naissance ?

Il y a des tas de façons d’agir, plus ou moins faciles, plus ou moins efficaces. Mais sans prendre conscience de notre rôle, on ne peut rien entreprendre.

Vous doutez de notre responsabilité ?

Alors foncez voir ce lien : https://sorrychildren.com/fr/why

Un bon résumé pour comprendre l’enjeu climatique. Mais aussi de bonnes explications sur la dissonance cognitive.

D’où l’intérêt pour moi de vous présenter aujourd’hui ce projet : il peut aider beaucoup de personnes à se poser vraiment la question de leur impact sur le vivant et de leurs responsabilités envers les générations futures, en passant outre ce piège de notre cerveau qui nous fait nous sentir bien même dans notre passivité.

Comment transformer notre pire excuse ?

C’est là que le concept de Sorry Children est puissant je trouve. Car il ne se contente pas de réunir les pires excuses de tout le monde (ce qui pourrait être limite malsain). Mais il propose de chercher la meilleure action pour changer cette excuse et son état d’esprit pour commencer à agir.

Je trouve donc cette initiative super ! Car elle peut vraiment parler à la grande majorité de gens qui n’agissent pas, souvent à cause des problèmes du quotidien. Certains hashtags m’ont mis face aux propres excuses que je me donne parfois, et je suis curieux de savoir ce que vous vous avez ressenti !

Quelle est votre pire excuse que vous donneriez à vos enfants ?

Je vous invite à aller sur le site https://sorrychildren.com pour faire votre propre avis et tester le générateur d’excuses pour créer votre propre excuse, la publier sur les réseaux sociaux et ainsi aider à diffuser cette action.

Encore mieux : vous pouvez aussi ajouter votre propre « pire excuse et meilleure action » au site : https://sorrychildren.com/fr/lapireexcuse

Partagez dans les commentaires ci-dessous votre pire excuse et mieux encore : votre meilleure action !

Voici la mienne :

A toi de jouer, ami.e Sapiens !

2 réflexions au sujet de « Que direz-vous à vos enfants sur votre lit de mort ? »

  • 14 mars 2019 à 17 h 02 min
    Permalink

    Ma pire excuse serait en effet : Je n’avais pas le temps… Du coup ma meilleure action est de prendre le temps, tout simplement ! 🙂
    Merci pour cet article qui fait bien réfléchir ! C’est un beau projet dis donc !

    Répondre
    • 15 mars 2019 à 11 h 12 min
      Permalink

      Oui je pense que l’on peut toujours faire « un peu » plus. Même juste un peu 😉
      Merci de ton commentaire !!

Merci de me soutenir en laissant votre commentaire ici 🐈

%d blogueurs aiment cette page :